La mâche ou salade de blé

La mâche ou salade de blé

mache

La mâche ou salade de blé 

L’excellence du goût…

Mâche ou salade de blé…Déjà connue des Romains, cette salade magique formée de petites feuilles rondes, bourrée d’atouts nutritionnels, arrive sur nos tables juste au moment où d’autres développent leurs dernières feuilles. La mâche est une plante en petits bouquets, appelés rosettes, aux feuilles douces et arrondies, qui pousse spontanément dans les champs.  Son petit goût de noisette en surprendra plus d’un.

Il fut un temps où à l’automne, on ramassait la « doucette » lors des balades familiales. Ensuite, il fallait la laver plusieurs fois. Souvent, elle craquait encore sous la dent.  C’est sans doute la raison pour laquelle est elle est loin d’être la salade la plus consommée ; elle conquiert toutefois petit à petit de plus en plus d’adeptes.  Grâce à une meilleure présentation, on la trouve bien lavée !

CAPITAL SANTÉ

Antifatigue, riche en vitamines et en béta-carotènes.  Peut-on bronzer en mangeant sa salade !?! Antioxydante, elle contient 3 fois plus de vitamines C que la laitue et possède des vertus permettant de lutter contre le vieillissement des cellules. Anti-stress, elle est source de vitamine B9 ou acide folique, ce qui permet d’entretenir un bon sommeil et évite la fatigue Faible en calories (19 kcal/100 g), on l’assaisonne évidement raisonnablement. Riche en fibres, elle améliore le transit intestinal Naturellement riche en Omega 3, c’est une propriété que l’on confère généralement aux poissons gras, aux huiles, mais pas aux salades ! Pourtant, le fait est avéré : la mâche apporte une quantité non négligeable d’acides gras essentiels. La mâche nous a conquis avec son bilan nutritionnel parfait !

BIEN LA CHOISIR ET LA CONSERVER

Choisissez-la bien fraîche dans les étals, avec des rosettes (bouquets) d’un vert franc et brillant, ni jaunies, ni flétries. Cette salade est extrêmement fragile, évitez de l’écraser.  Entreposez-la au frais car elle ne se conserve que de 2 à 4 jours Ne la rincez qu’au dernier moment, ne la faites jamais tremper au risque de la ramollir. Essorez-la avec délicatesse. Prenez soin de retailler les racines dont les minuscules filaments peuvent contenir du sable désagréable sous la dent

CÔTE CUISINE

La mâche se mange évidemment tout simplement crue, en salade.  Mais elle est également délicieuse en potage, en velouté, braisée ou sautée. Profitez de ses atouts santé en alliant diététique, goût et longévité ! Associez-la à des saveurs franches comme les fruits de mer, des fromages de types bleu ou chèvre sec, un magret de canard ou du jambon cru.
Vous pouvez également la compléter d’ingrédients délicats et sucrés comme la betterave ou des fruits comme les graines de grenade, les pommes ou les clémentines. Pensez à l’assaisonner en douceur avec de l’huile de noisette ou de noix.  La mâche supporte mal les assaisonnements au long cours. Mieux vaut préparer la vinaigrette au fond du saladier et disposer la mâche dessus juste avant de la servir. Bon à savoir : ses petites feuilles retiennent moins l’huile qu’une salade classique Si vous oubliez de la mâche dans le fond de votre frigo, blanchissez ses bouquets dans l’eau bouillante salée, mixez-les en y incorporant une huile d’olive vierge. Vous obtenez une crème de mâche qui accompagnera parfaitement vos poissons.

Idées recettes :

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE