Soupe de céleri rave aux 2 tomates

Soupe de céleri rave

Soupe de céleri rave aux 2 tomates – S’il y a bien un légume que j’ai un peu de mal à faire manger à ma petite famille, c’est le céleri rave… Son goût puissant est, dans ce potage, masqué par l’ajout de tomates. J’ai d’abord eu droit au : « beurk… non pas de la soupe au céleri rave » et ensuite j’ai eu un « pour finir, elle n’est pas trop mauvaise ta soupe » 

J’ai dans mon frigo un grand bocal de tomates confites à l’huile que j’aime insérer dans de nombreuses recettes à base de tomates comme la soupe, les sauces, les salades, etc. Je trouve qu’elles relèvent parfaitement diverses préparations.

J’aime également cuisiner cette jolie boule que forme le céleri rave en frites au four que je sers avec une sauce tahiné, ou en purée au parmesan

Racontez-moi en commentaire s’il y a un légume que vous avez du mal à faire manger à votre petite famille, je suis curieuse 😉

Votre marché 

  • 1 belle boule de céleri-rave
  • 1 conserve de tomates pelées 
  • 6 tomates confites à l’huile d’olive 
  • 1 oignon pelé et émincé
  • 2 cubes de bouillon de volaille dilués dans 1 litre d’eau 
  • 2 gousses d’ail 
  • 1 c à s d’huile d’olive 
  • Sel et poivre du moulin 
  • Quelques herbes fraîches et un peu de crème au moment de servir 

La recette de la  soupe de céleri rave aux 2 tomates 

Lavez, pelez et coupez le céleri en morceaux d’1 à 2 cm.

Dans une grande casserole, faites chauffer l’huile, et faites-y fondre l’oignon. Ajoutez les morceaux de céleri et l’ail. Poursuivez la cuisson quelques minutes.

Versez le bouillon sur la préparation. Ajoutez la conserve de tomates et les tomates confites. Laissez mijoter environ 20 minutes.

Passez au blender ou au mixer, et rectifiez l’assaisonnement. 

Servez très chaud, saupoudré de quelques feuilles d’herbes et d’un filet de crème.

Bonne dégustation !

Le midi, j’adore une soupe avec un tartine grillée au chèvre frais ☺

Soupe de céleri rave
Print Friendly, PDF & Email

1 COMMENTAIRE

  1. Je vais tester cette recette, j’ai craqué pour un céleri-rave et j’en ai plein le congélateur, mon cher et tendre n’appréciant pas ce légume.

    Moi c’est avec le chou-rave que j’ai du mal.

    Finalement Michel et moi sommes quand même d’accord sur le « rave = beurk »…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire
Veuillez entrer votre nom