Croquette au poulet belge | #jecuisinelocal

Les croquettes, j’adore ! Il y a quelques temps, je m’étais lancée avec mon grand dans la réalisation de croquettes aux fromages. Lorsque, j’ai reçu ce panier de l’APAQW avec un demi-poulet rôti sous vide, j’ai directement eu envie de me lancer dans réalisation de la Croquette au poulet.

Votre marché pour 12 croquettes

  • 300 g de blanc de poulet cuit
  • 15 cl de bouillon de volaille
  • 15 cl de lait
  • 125 g de beurre
  • 125 g de farine
  • Noix de Muscade 
  • Sel et poivre du moulin

Pour la panure

  • Farine
  • Blanc d’œuf
  • Chapelure

La recette des Croquettes de poulet belge 

Coupez finement le poulet.

Faites fondre le beurre, ajoutez les épices puis ajoutez la farine. Mélangez bien jusqu’à l’obtention d’un roux. 

Ajoutez petit à petit le bouillon de volaille et le lait, continuez à mélanger pour avoir une belle sauce bien épaisse.

Incorporez les morceaux de poulet et laissez refroidir 24 heures. 

Pour faciliter le démoulage, je filme le plat avant d’y verser la préparation.

Réalisez vos croquettes.

J’ai essayé de faire des croquettes rondes, mais ce n’était vraiment pas évident… du coup on est parti sur une forme plus classique, bien plus facile 😉

Répartissez la farine, le blanc d’œuf légèrement battu et la chapelure dans 3 assiettes. 

Roulez vos croquettes d’abord dans la farine, puis dans le blanc d’œuf et ensuite dans la chapelure.

Faites cuire soit à la friteuse ou comme moi dans une poêle ou petite casserole avec de l’huile.

Astuce : Plongez une cuillère en bois dans l’huile, lorsqu’elle est entourée de bulles l’huile est chaude 🙂

Déposez les croquettes de poulet sur un papier absorbant pour retirer le surplus d’huile.

Servez avec une salade de saison.

Le bouillon d’os de poulet rôti

#jecuisinelocal mais aussi dans un esprit économe et anti-gaspillage. 

J’aime les initiatives concernant la cuisine O déchets mais au final, ce n’est que du bon sens, c’est cuisiner comme nos grand-mères qui ne jetaient rien… 

Pour réaliser le bouillon de poule, j’ai juste recouvert les os d’eau, ajouté un brin de thym, une feuille de laurier, du sel et du poivre.  Ensuite, j’ai laissé cuire le tout pendant 2 heures 30. Après avoir égoutté la carcasse, j’ai récupéré le bouillon restant pour y faire cuire quelques légumes : carottes, oignons, navet, poireaux, céleri,.. Mon lunch du lendemain 😉

Lunch au restaurant Hors Champs

C’est lors d’un lunch au restaurant de Stefan Jacob, Hors Champs, que j’ai eu l’occasion de discuter local avec les agriculteurs présents lors de l’évènement mais également avec les personnes représentant l’APAQW.

L’APAQW soutient l’agriculture et l’horticulture en tant que priorité pour l’économie et pour le respect de l’environnement.  

Si vous aussi, vous cuisinez local, durable et de saison, vous pouvez vous inscrire sur le site pour apporter votre soutien au projet en vous inscrivant sur le site https://www.jecuisinelocal.be

Retour sur la délicieuse dégustation

Planche à partager de charcuterie réalisée par le chef

Saint-Jacques (pas locale mais de saison) 

Truite saumonée d’Ondenval

Joues de porc de chez Cuvry au cidre du Condroz, nameko et chicons de Gembloux

Gros coup de cœur pour ce gâteau tiède de quinoa belge.

Print Friendly, PDF & Email

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here