Sweet table

Quels sont les aliments protecteurs ?

Selon le Professeur DDS, la plupart des molécules dites « anticancéreuses » sont contenues dans les fruits et les légumes car ceux-ci contiennent non seulement des antioxydants mais aussi des molécules spécifiques ayant une action anti-cancer.

Au cours des 30 dernières années, plus de 250 études ont évalué le lien entre fruits et     légumes et cette pathologie. 80 % ont conclu à un effet protecteur sans équivoque.

Cet effet pourrait s’expliquer par l’action de différents composants : fibres, vitamines, polyphénols…

Et plusieurs travaux mettent notamment en avant le rôle des antioxydants tels le beta-carotène, les vitamines C et E ou le sélénium. Mais les fruits et légumes ont également un intérêt dans la prévention des maladies cardiovasculaires, l’obésité et le diabète de type 2.

De nombreuses publicités nous incitent à consommer au moins 5 portions de fruits et/ou légumes par jour.

Le moyen le plus simple de s’y tenir est par exemple :

  • Un fruit au petit déjeuner, au goûter ou en cas de fringale dans la journée ;
  • Un légume et un fruit au déjeuner ;
  • Un légume et un fruit au dîner.

De plus, et contrairement aux idées reçues, les fruits et légumes ont des vertus pour la santé qu’ils soient cuits ou crus, frais, surgelés ou en conserve.

Les fibres auraient un effet protecteur contre les cancers coliques et rectaux et contre la polypose colique. Les cancers du sein seraient plus rares dans les populations consommant le plus de fibres.

Dans nos pays, les fibres sont apportées, dans l'ordre décroissant, par les céréales, les fruits et les légumes.

Manger des pommes
pourrait aider à lutter contre le cancer selon une nouvelle étude Américains.
Des chercheurs américains viennent de montrer que ce fruit permettait de ralentir la croissance des tumeurs, du moins chez les rats.

Les anthocyanines de la framboise noire ont des vertus antioxydantes qui en font un bon aliment anti-cancer.

Des chercheurs de l’Université de l’Etat de l’Ohio ont donné à des rats atteints d’un cancer de l’œsophage un concentré de framboise noire. Ils ont observé que les anthocyanines de la famille des flavonoïdes provoquent l’apoptose des cellules
tumorales, c'est-à-dire leur suicide.

Si d’autres études sont nécessaires pour confirmer les vertus de la framboise noire, les auteurs espèrent pouvoir bientôt tester leurs vertus chez l’homme.

Vous raffolez des mûres ? Savez-vous qu’en vous régalant, vous luttez aussi contre le cancer? C’est du moins ce qu’affirment des chercheurs américains. Ces baies contiendraient une combinaison d’agents anti-cancer capables de rétablir l’expression des gènes des cellules altérées par la maladie.

Des chercheurs du centre anti-cancer de l’Université de l'Ohio aux Etats-Unis ont démontré que les mûres, qui contiennent une variété de composés anti-cancer, agissent au niveau de l’expression des gènes impliqués dans le cancer, du moins chez les rats.

Visitez notre boutique en ligne...
NOUS CONTACTER