Crumble aux pommes et poires | Une recette facile, locale et de saison

Crumble aux pommes et poires

Vous aimez le Crumble ? Nous, on adore cette recette facile, locale et de saison ! Le crumble s’accommode à tous les fruits, mais en automne lorsque les pommes tombent à foison, il serait dommage de se priver de ce dessert si vite prêt !

Par crumble, on entend croustillant. Ce dessert est composé de fruits cuits au four, surmontés d’une croûte de pâte à base de sucre, beurre et farine mais qui peut également s’agrémenter de fruits secs, flocons d’avoine,…

Pour réaliser cette recette, j’ai utilisé les fruits du panier gourmand reçu de l’Apaq-W.

Votre marché :

  • 6 pommes
  • 3 poires
  • 150 g de sucre type cassonade
  • 150 g de farine
  • 125 g de beurre à température ambiante
  • 30 g de noisettes concassées
  • 30 g d’amandes effilées
  • Un peu de cannelle (facultatif)

La préparation du Crumble aux pommes et poires

Pelez, évidez et coupez les pommes et poires en cubes.

Disposez-les dans un plat allant au four.

Mélangez la farine et la cassonade. Incorporez le beurre petit à petit de manière à obtenir une pâte grumeleuse. Ajoutez les noisettes et les amandes.

Crumble aux pommes et poires

Émiettez la pâte au-dessus des fruits et recouvrez-les.

Enfournez pour 40 minutes dans un four préchauffé à 180°C.

Crumble aux pommes et poiresAstuce

Les plus gourmands peuvent servir le crumble tiède avec de la crème fouettée ou de la glace vanille 😉

Vous aimez les crumbles ? Essayez en version salée :

Manger local, manger Wallon, zoom sur l’Apaq-W

Selon une étude de l’Apaq-W, Agence Wallonne pour la promotion d’une Agriculture de Qualité, 8 personnes sur 10 consommeront plus de bio à l’avenir.

En Wallonie, 1 ferme sur 8 est aujourd’hui ‘bio’, ce qui donne 4,2% des parts de marchés du panier alimentaire. La gamme est de plus en plus large et les produits bios de grande qualité. Certification, contrôle, production, tout est géré par des règles strictes édictées par la commission européenne.  

Pour nous, consommateurs, il est également de plus en plus facile de trouver au quotidien ces produits qui étaient il y a encore quelques années réservés à un petit groupe d’initié.

La ruche, Efarmz, marché, magasin bio ou panier, on n’a plus d’excuse pour ne pas y adhérer.

Apaqw

Et vous, adepte du bio ?

Chez nous, on mange évidemment des produits bios mais à choisir, entre un bio du bout du monde et un non bio local, on va préférer le local.

On essaie aussi de faire un maximum nos courses dans les circuits courts, comme aller directement au marché, à la ferme ou chez les épiciers de quartier qui eux-mêmes achètent local.

On essaie aussi d’acheter des produits avec un minimum de transformation. Exit les plats préparés, mais bon ça c’est facile car jadore cuisiner 😉 

En vrai, ce n’est pas facile tous les jours, quand on travaille et qu’on mène une vie de fou. Mais le principal est de s’y mettre et petit à petit on commence à prendre de bonnes habitudes. Cela fait un dizaine d’année qu’on a changé notre façon de fonctionner, qu’on s’est fait un carnet d’adresses de qualité. Il m’arrive encore trop souvent, par manque de temps, de tout acheter au même endroit. Mais je n’y trouve aucun plaisir c’est juste alimentaire, donc on revient dès que possible à nos habitudes de manger bien et de prendre le temps de se faire plaisir en faisant les courses 

Et vous, comment voyez-vous le moment ‘course’ de la semaine ?

 

 

Article réalisé en collaboration avec Apaq-W

 

 

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here