Chablis 2013

Chablis 2013

Chablis 2013

Une région, un cépage : zoom sur les vins de Chablis millésime 2013

Lorsque j’ai la chance d’assister à des dégustations de vin, je ne suis pas toujours très à l’aise, car même si j’apprécie beaucoup ce breuvage, je suis loin d’être une experte.

C’est donc avec des mots simples que je vais essayer d’aborder le sujet.

Lors de cette dégustation, j’ai eu l’énorme chance d’être assise à côté de Daniel Marcil, œnologue pédagogue, dont j’ai bu les explications… 

Le Chablis fait partie des vins que j’apprécie particulièrement.  C’est tout à fait le genre de bouteille que j’aime partager avec mes copines 🙂

Le Chablis est un vin blanc d’une typicité pure et minérale, les vins de Chablis offrent une sublime palette de caractères et ont de nombreux accords gastronomiques.

2013 restera dans la mémoire des vignerons comme une année tardive, car ceux-ci ont perdu l’habitude de vendanger en octobre. 

2013 a connu une diminution du volume de récolte de 15 à 20%, le volume n’est pas au rendez-vous, mais la qualité oui!

Les œnologues décrivent les vins de Chablis 2013 avec de notes fraiches d’agrumes, de fruits à chair blanche comme la pomme ou la poire, et parfois des profils différents avec des notes de citrons confits, d’abricots. 

La récolte du millésime 2014 s’annonce de bon augure.

La typicité des vins de Chablis : pureté, minéralité et pluralité.

Ce qui caractérise Chablis, ce sont ses saveurs iodées, sa pureté, son côté cristallin, ses notes florales et fruités au goût d’agrumes et de fruits à chair blanche. 

On dit de lui qu’il est minéral, qu’il exprime le calcaire de son terroir.

Ses variations sont infinies : en bouche, il peut être ample (on parle de gras), vertical, salin et tendu.

Ces nuances s’expriment au travers des quatre appellations de Chablis.

chablis vignoble

Petit Chablis

Petit Chablis

Cultivé principalement sur les plateaux situés en haut des coteaux, sur un sol dont le calcaire est plus récent datant du Portlandien, ce vin frais et digeste constitue une première introduction fort réjouissante au Chablis.

On apprécie sa vivacité et sa fringance.

Il se destine à une consommation immédiate.

chablis

Chablis

La plus grande des quatre appellations, c’est aussi la plus connue.

Planté sur les coteaux exposés au nord et à l’est, et sur les plateaux, avec des rendements limités à 58hl/ha, Chablis se distingue par un beau volume de bouche, des arômes qui conservent longtemps leur fraîcheur et une plus grande aptitude à la garde que son cadet.

On l’apprécie au bout de quatre ou cinq années jusqu’à une dizaine d’années.

chablis premier cru

Chablis Premier Cru

Encore supérieur à son prédécesseur, par sa complexité et sa capacité à vieillir, cultivé sur les deux rives du Serein, ce vin offre des caractéristiques différentes selon son lieu d’origine ; le Chablis Premier Cru compte 40 climats qui correspondent à un ou plusieurs lieux-dits très spécifiques et qui confèrent au vin son identité.

Ces 40 climats sont regroupés en 17 dénominations dont les plus célèbres sont Montée de Tonnerre, Fourchaume ou Vaillons.

chablis grand cru

Chablis Grand Cru

Fleuron des appellations autant par sa qualité que sa rareté (104 hectares seulement), il regroupe sept climats, exclusivement sur un coteau exposé sud sud ouest à Chablis et à Fyé, comme Blanchot, Bougros, Les Clos, Grenouilles, Les Preuses, Valmur ou Vaudésir.

Plus d’info sur www.chablis.fr

Octobre 2014

chablis

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE