Muffins aux 3 chocolats

Muffins aux 3 chocolats

Muffins aux 3 chocolats

Lorsque Côte d’Or me demande ma recette de famille, cette recette réconfortante que l’on retrouve à chaque occasion, j’ai eu envie de parler de la mousse au chocolat et du fondant au chocolat qui sont deux des recettes chocolat avec lesquelles ma grand-mère régale notre petite tribu depuis des années.

Mais ma recette, celle que je réalise pour mes deux grands garçons, Martin et Baptiste, n’est autre qu’un muffin gourmand. Muffins au chocolat, qu’ils adorent manger encore tiède quand le chocolat caché à l’intérieur est encore fondant coulant.

Un muffin, pratique, qu’ils glissent dans leur sac à dos pour leur goûter et qu’ils partagent volontiers à la récré avec leurs potes.

N’attendons pas les grandes occasions, les plaisirs se partagent au quotidien ☺

Votre marché (pour 12 muffins)

  • 3 œufs
  • 150 g de sucre
  • 100 g de farine
  • 150 g de chocolat noir culinaire Côte d’Or fondu (6 barres facile à doser de 25g)
  • 150 g de beurre mou
  • 3 barres de chocolat blanc praliné Côte d’Or
  • 4 carrés de chocolat Noir aux noisettes Côte d’Or

12 caissettes en papier

Préparation 15 min | Cuisson 15 min 
Coût * | Difficulté *

La recette :

Battez les œufs et le sucre jusqu’à blanchissement. Ajoutez petit à petit la farine, le chocolat noir fondu et le beurre.

Répartissez la pâte dans des caissettes placées dans un moule à muffins. Coupez les 3 barres en 4, de manière à avoir 12 carrés. Enfoncez un morceau de chocolat blanc dans chaque empreinte.

Faites cuire environ 10-12 minutes dans un four préchauffé à 180°.

A la sortie du four, répartissez sans attendre le chocolat aux noisettes concassées sur les muffins.

Laissez refroidir 5 minutes avant de démouler.

muffins-3-chocolats-3-okmuffins-3-chocolats-4-okmuffins-3-chocolats-5-okmuffins-3-chocolats-6-okmuffins-3-chocolats-7-okmuffins-3-chocolats-8-okmuffins-3-chocolats-8a-okmuffins-3-chocolats-9-ok

 

 

 

 

Recette réalisée en partenariat avec Côte d’Or.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE