Les spaetzele (prononcer ‘chpêtzeuleu’ :-) de Marc #2

Les spaetzele (prononcer ‘chpêtzeuleu’ :-) de Marc #2

       

En fait c’est une sorte de pâtes alsaciennes, que dans ma famille on fait traditionellement lorsqu’on a un reste de choucroute, pour l’accompagner… J’adore 🙂

Mais on peut bien sûr les servir en accompagnement d’autres plats, comme par exemple avec un coq au riesling!

Votre marché (pr) :

    • 500g de farine

    • trois oeufs

    • de l’eau

    • un tout petit peu de sel

La recette :

Et puis pour la cuisson une grande casserole d’eau salée bouillante et une autre avec de l’eau froide.

Il faut préparer une pâte légèrement coulante, et bien la travailler. La laisser reposer une petite demi-heure. Ensuite on dépose une ou deux cuillères à soupe de pâte sur le bout d’une planchette, on trempe très vite le bout de la planchette avec la pâte dans l’eau bouillante, puis on gratte avec un couteau des lanières de pâte qui tombent dans la casserole d’eau bouillante, de façon à ce qu’elles soient pochées. Lorsque les lanières remontent à la surface (au bout de moins d’une minute) on les prend avec une écumoire et on les plonge quelques secondes dans l’eau froide, puis on les égoute et on les dépose dans un plat.

C’est pratique de faire ça à deux en fait: un qui gratte la pâte, et l’autre qui transvase, égoute, etc… mais tout seul ça marche aussi, il faut un peu jongler entre gratter, transvaser, égouter, remettre de la pâte sur la planchette, re-gratter, etc…   🙂

Lorsque toute la pâte est ainsi faite, on peut soit les manger comme ça, ou mieux les faire revenir rapidement dans une poêle avec du beurre.

 

Astuce :

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE