Mosto | Cours œno-gastronomiques

Mosto | Cours œno-gastronomiques

Mosto | Cours œno-gastronomiques

Les cours œno-gastronomiques de Mosto : réapprendre le vin au travers d’une expérience gustative unique

Partant du principe que pour réellement apprécier les choses, il faut les comprendre, Mosto organise des cours d’œnologie, qui dévoilent des accords entre cépages, terroirs et mets et racontent l’histoire des vins et de leurs auteurs.

Les vins sélectionnés, tous de très grande qualité, sont en effet produits par des vignerons indépendants passionnés, dont le portrait est brossé durant les dégustations.

Les cours, donnés par des sommeliers professionnels, se focalisent sur des régions d’Italie, un pays qui compte plus de 400 cépages autochtones. A chaque séance, la découverte est donc au rendez-vous !

De plus, Mosto s’est associé à la Maison Teston qui célèbre plus de 40 ans d’expérience culinaire à Bruxelles et dont les Chefs proposent leurs recettes conçues comme des accords parfaits pour les vins proposés. Outre les 6 à 8 vins découverts à chaque cours, les participants pourront ainsi déguster 6 à 8 plats succulents.

La prochaine dégustation se penchera sur la région du Frioul, très réputée pour la grande qualité de ses vins. Deux séances de cours sont organisées, le vendredi 27 mai, de 19h à 21h et le samedi 28 mai, de 11h30 à 13h30. A cette occasion, ce sont 7 cépages autochtones qui seront révélés par 7 recettes :

  • Ribolla Gialla & Risi e bisi
  • Friulano & Grillade d’espadon
  • Pinot Bianco & Coquilles Saint-Jacques sur caviar d’aubergines
  • Schioppettino & Filets de cailles
  • Refosco & Côtelettes d’agneau aux herbes
  • Pignolo & Magret de canard aux pêches
  • Ramandolo & Strüdel

On aime :

  • La découverte de cépages peu connus et de l’histoire des vignerons passionnés par leur terre.
  • La qualité des vins, le raffinement des mets et le professionnalisme des cours.
  • La liberté laissée à chacun d’exprimer ses préférences gustatives au travers d’échanges lors des cours.
  • La possibilité pour les participants aux cours d’acheter les vins dégustés à tarif réduit.

Plus d’informations sur www.Facebook.com/MostoWine

CONCOURS Mosto [FINI]

Envie de participer au cours « Vins du Frioul » le vendredi 27 ou le samedi 28 mai?

Tomate-Cerise.be, en collaboration avec Mosto, vous propose un concours qui fera un heureux gourmand ! Envie de tenter votre chance ?

Pour cela, nous vous invitons à proposer une idée recette (à poster en commentaire de l’article) qui puisse être associée avec le cépage de raisins blancs « Friulano », caractérisé en bouche par une bonne structure et une belle fraicheur, ainsi que par un final au léger goût d’amande.

Tomate-Cerise et Mosto sélectionneront l’heureux gagnant qui pourra choisir la date du cours qui lui convient le mieux. Valeur 65 €

Fin du concours le samedi 21 mai.

Adresse du l’évènement :
rue du Bois de Lindhout 4
1200 Woluwe-Saint-Lambert

Mosto | Cours œno-gastronomiques

16 Commentaires

  1. Hééé mais en fait tu caches des concours partout ? Petite coquine !
    C’est bon, je me creuse la tête pour trouver une recette et je reviens faire un tour sur le site.

  2. Je participe avec plaisir et je propose une idée de recette à base de légumes: une lasagne aux aubergines et courgettes ou un plat à base de poisson/crustacés (noix de Saint-Jacques et espadon grillé ou spaghetti « vongole »)

  3. (Juste pour le plaisir car je serai en vacances les 27 et 28)
    Je propose un saumon cuit basse température sur un nid de passe-pierre accompagné de sa mouseline croustillante.

    Ingrédients pour 4 personnes: 4 filets de saumon, 1 paquet de Passe-Pierre, 500 gr de pommes de terres, 200g de lait demi écrémé, 20 g de beurre, chips maison ou SuperChips salées, sel, poivre.

    Pour les Passe-Pierre: à l’anglaise, les passer 2 minutes dans de l’eau bouillante les plonger directement dans de l’eau glacée pour garder leur couleur verte.

    Pour la mouseline: 500 gr de pommes de terres à purée (bintjes), 200g de lait demi écrémé, sel et poivre. Faire cuire, et passer la mousseline. Rajouter 20g de beurre une fois la purée prête.

    Cuire le saumon sous vide 25 minutes à 42°

    Montage: dans un cercle en inox, 1 cm de purée. Recouvrir la purée de chips maison (ou de Super Chips salée) que vous aurez préalablement passé au mixer. Recouvrir les chips des Passe-Pierre et poser le saumon par dessus.

    Accompagnez éventuellement d’une sauce hollandaise maison.

    Sera parfait accompagné d’un Friulano

  4. Avec le friulano je vois bien un plat que j’ai mangé à Tortoreto en avril, des ceppe aux fruits de mer. Les ceppe sont des pâtes genre macaroni un peu épais, un peu fermes, une spécialité de Civitella del Tronto. Comme je me doute qu’il n’est pas facile de s’en procurer à Bruxelles, comme je ne me vois pas les faire moi-même à la main (il paraît que ça prend 1h30 pour faire 1 kg de ceppe), on va les remplacer par des linguini. Mais si vous savez où trouver des ceppe…
    Et donc la recette :
    Pour 4 personnes : 300 gr de moules, 300 gr de palourdes, quelques grosses crevettes, des petits poulpes si vous aimez, en bref les fruits de mer que vous aimez – huile d’olive – une belle gousse d’ail écrasée ou, si vous préférez, comme c’est la fin de la saison je pense, une bonne « plotche » de pesto d’ail aux ours – deux échalotes – un petit piment émincé – 5 bons cl de friulano – le jus d’un citron – un petit bouquet de persil haché – 4 à 500 gr de linguini, frais c’est meilleur – sel et poivre du moulin (noir de préférence)
    Maintenant, au travail.
    On commence par nettoyer les fruits de mer, hacher les échalotes, l’ail, le persil, comme ça après on est tranquille.
    Faites cuire une petite minute, jusqu’à ce qu’elles deviennent transparentes, les échalotes hachées, puis ajoutez l’ail et le piment. Si vous avez choisi l’option pesto d’ail aux ours, je vous conseille de l’ajouter plutôt en fin de la cuisson des fruits de mer. Ajoutez les coquillages et le vin, couvrez et laissez cuire jusqu’à ce que les coquillages soient ouverts. Retirez les coquillages et faites cuire à la place les autres fruits de mer (4-5 minutes maxi). Ensuite, ajoutez le jus de citron, mélangez, coupez la source de chaleur et ajoutez le persil haché, (le pesto d’ail aux ours) et les coquillages, sel et poivre à votre goût, remélangez.
    Pendant ce temps vous aurez fait cuire la pasta à l’eau bouillante légèrement salée.
    Pour finir, versez les pâtes cuites dans la casserole de sauce, mélangez bien et servez bien chaud.
    Servez et récoltez les compliments. 🙂

  5. Via Facebook :
    Nicolas
    Le frioul je connais un petit peu. C’est près des dolomites. C’est au dessus de Venise mon ile natale. Donc il faut une polenta aux champignons des bois que l’ont trouve sur ces petites montagnes avec dessus un petit peu de provolone picante. Un petit artichaut juste cuit tout doucement sans eau mais avec un peu d’une bonne huile d’olive parfumée avec de l’ail des ours au final afin de le rendre vivant mais de pouvoir le digérer et de pouvoir encore en bon italien embrassé à pleine bouche un spritz ou un bon prosecco. Afin d’accompagner cela je ne vois qu’un simple bar poché très peu dans un petit bouillon d’épluchures de crevettes un oignon une carotte et deux tomates bien mures dans le bouillon. Ces mêmes légumes cuits dans le petit bouillon dans le quel le bar aura lui aussi cuit servirons également d’accompagnement. Bon après je ne vois qu’un sabayon aux prosecco fruit rouge gratiné et un petit tirami giu. Un petit alcool de basilique et une sérénade en gondole e dopo si fa l’amore

  6. Via Facebook
    Elodie
    Comme avec mon compagnon, on adore se faire de bonnes salades en été, on pense qu’il serait un très bon accompagnement pour une salade de fenouil et oranges émoticône smile Rien de bien compliqué, original et accessible à tous ! Nous avons gouté cela lors d’un voyage en Italie et avons adoré ! Un peu d’huile d’olive, rien de plus, et le tour est joué !

    • Ca a l’air super bon cette recette, franchement quand je l’ai lue, je me suis dit « voilà la gagnante ». Je testerai ça cet été c’est sûr.

  7. Via Facebook
    Muriel
    Je participe avec plaisir et je propose une idée de recette à base de légumes: une lasagne aux aubergines et courgettes ou un plat à base de poisson/crustacés (noix de Saint-Jacques et espadon grillé ou spaghetti « vongole »)

    • Super, merci à vous deux ! Je suis très contente d’avoir gagné, ce sera mon premier cours d’oenologie. Curieuse de découvrir cela.

        • Et bien voilà, j’ai été au cours « oeno-gastronomique » Mosto la semaine dernière. Franchement, c’était très bien, une belle découverte, intéressante et instructive. Le sujet du cours était le Frioul. Je ne me doutais pas qu’il y avait tant de vins différents dans cette région. Pour chaque vin Alessandra ou un oenologue nous présentait le vin, son terroir, son viticulteur, et nous pouvions ensuite le déguster accompagner d’un plat se mariant parfaitement avec le vin en question. Un pur régal !
          Attention cependant, mieux vaut prévoir de ne faut pas reprendre la voiture après avoir assisté à une telle séance : moi j’ai fait « semi-Bobette », mais c’est frustrant, d’autant qu’à mon avis j’étais la seule à faire usage du crachoir pour y vider mon verre après avoir goûté le vin. Mais si on boit les sept vins proposés, qui sont certes servis en quantité raisonnable, le retour en voiture n’est pas recommandé je pense.

LAISSER UN COMMENTAIRE