Ristorante Washington 7 | Restaurant Bruxelles

Ristorante Washington 7
La cuisine italienne est sans aucun doute l’une de mes préférées et quand mon amie Nathalie me propose de la retrouver pour un lunch à deux pas de la place du Châtelain, au cœur d’Ixelles, l’idée me réjouit !

Rencontre avec Luca et Sebastiano, mes deux charmants interlocuteurs…

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots?

Je suis Luca et mon oncle, c’est Sebastiano.

Nous avons tous deux un parcours dans la mode, Sebastiano est styliste de formation et pour ma part avant d’ouvrir le restaurant, je travaillais également dans la mode en Italie. Nous sommes tous les deux passionnés par la culture et la cuisine italiennes. Nous sommes originaires de la région des Abruzzes au centre de la botte.

Notre cuisine en fondée sur l’héritage familiale. Au début nous cuisinions comme maman, et à force de travailler avec des chefs, nous nous sommes perfectionnés.

Pourquoi ce restaurant?

J’ai été durant 7 ans associé dans un restaurant italien proche du centre ville de Bruxelles.  Je m’en suis séparé afin d’ouvrir avec Luca notre endroit.

Cela fait tout juste un an que le restaurant est ouvert. (Ouverture en 2010)

L’endroit est sobre mais l’accueil est à l’italienne.  A peine assises, on nous propose une petite coupette de Proscecco, ravissement pour nos papilles. 

Le choix du nom ?

Tout d’abord, nous sommes situés au n°7 de la rue.  C’est un n° parfait, il représente également les 7 péchés capitaux.  Nous n’avions pas envie d’un nom italien.  Chacun peut le lire dans la langue qu’il veut J.

Comment faites-vous votre sélection de produits?

Nous travaillons avec plusieurs importateurs. Nous privilégions la fraîcheur des produits.

Quelle est votre spécialité?

Les pâtes fraîches maison. Nos raviolis et tagliatelles sont confectionnés quotidiennement. Certain de nos plats sont toutefois préparés à base de pâtes sèches.

Ils oublient de mentionner le délectable tiramisu de Luca… laissez-vous tenter en fin de repas par ce petit moment de douceur…

Votre préféré ?

Le plat préféré de Luca est ‘la tagliata de menzo’ et pour moi ce sont ‘les raviolis de poissons’.

Les raviolis de poissons sont en suggestion à 19 euros. Les entrées varient entre 8 et 12 € et les plats entre 14 et 22 €. 

Avez-vous des produits introuvables ailleurs?

Les raviolis de poissons. Nous proposons également des raviolis de potiron.

Je me laisse tenter par les raviolis de potiron… d’une finesse incroyable et les proportions sont tout à fait correctes.

Quel est votre plat phare?

Antispasto n°7 : il est composé de mets chauds et froids. L’assiette change en fonction des saisons et de l’humeur du chef.  Mais on y retrouve souvent des aubergines à la ricotta, de la polenta,….

Mummm… ce sera pour la prochaine fois J.  Pour nous faire patienter, nous avons  la chance de partager quelques tranches de bressaola recouverts de copeaux de parmesan juste parfumé au vinaigre balsamique…

Une recette?

Povero…

Cuire les pâtes pendant 10 minutes Faire fondre les poireaux dans de l’huile d’olive avec du chou-fleur râpé. Ajoutez un peu d’anchois, des olives noires et à la fin quelques câpres au sel. Mélangez avec les pâtes et ajoutez un peu de chapelure préalablement grillée dans une poêle anti-adhésive.

L’origine du plat remonte au temps où le fromage manquait parfois, on utilisait alors de la chapelure grillée en remplacement.

Dernier découverte?

Redécouverte en fait, la ‘cime di rape’, c’est un légume que ma grand-mère cultivait et préparait régulièrement.

Et vous les préparez comment ?

La faire blanchir dans de l’eau bouillante salée et ensuite sautée a la poêle. Délicieuse avec des orchiettes, une pointe d’anchois,  de l’ail et du pepperoni sec (poivron sec)

Quand le cime di rape est présent sur l’étal de notre primeur, nous le préparons tout simplement en potage ou nous l’ajoutons dans une purée. Grandes feuilles souvent garnies de boutons de fleurs (un peu comme des brocolis) et montées sur des grandes tiges. L’odeur et le goût de chou sont bien marqués mais le goût est toutefois plus doux. (notre recette de soupe + quelques photos de ce légume retrouvé)

Une adresse à recommander à nos lecteurs?

Le volailler d’à côte, Maison Lienard, rue Washington 11

Près d’Anvers, le restaurant chez Arturo. Pour nous, le top du top. C’est un artiste de la cuisine, tout est préparé minute. Tout est délicat et sa façon de cuisiner est très personnelle tout en respectant la cuisine italienne. Prins Boudewijnlaan 326 2610 Wilrijk, Belgium 03 449 92 33

SEBASTIANO CAPORALE AND LUCA SPINELLI PRESENTS. N°7 RISTORANTE ITALIANO rue Washington 7 1050 Bruxelles tél. & réservations : 02 649 29 35 fermé dimanche midi et lundi

Ristorante Washington N°7 Ristorante Washington N°7 Ristorante Washington N°7 Ristorante Washington N°7  Ristorante Washington N°7 Ristorante Washington N°7

Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here