Univers The

Univers The

Balade au Sablon à la découverte d’une merveilleuse petite boutique amoureusement dédiée à cette boisson millénaire…

L’Univers du Thé

NOTRE interlocuteur : Daniel qui, au fil de notre discussion, nous a fait voyager à travers une petite dégustation de crus sélectionnés par ses soins, selon l’idée qu’il se faisait de nous : Assam pour commencer, puis un thé vert au subtil parfum de cerise sauvage (Secret de Geisha/Sakura-recette japonaise typique), exotique (Thé des Diplomates) pour poursuivre, ou de riz soufflé (Genmaïcha) pour terminer…l’un des thés préférés des Japonais, parait-il…

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ? Pourquoi ce métier ?

J’ai eu un assez long parcours avant d’atterrir au Sablon. J’ai pas mal voyagé, dans divers pays, et connu des périples variés. J’ai fait mes études secondaires à Kinshasa, puis de la gestion à Bruxelles. Ensuite, je suis parti en Amérique Latine, notamment en Equateur, à Quito, où j’ai posé mon sac pendant 2 ans. Puis retour à Bruxelles où j’ai travaillé pour UGC pendant 8 ans… Et la Turquie, Istanbul, où j’ai suivi des cours en langue turque… c’est d’ailleurs cet endroit qui m’a donné envie de m’intéresser de plus près au thé (boisson nationale là-bas)… ET me voilà enfin -et pour l’instant- depuis 2005 ici à Bruxelles !

J’adore l’idée de produit noble. Le thé a quelque chose de fascinant, et je vois souvent un parallèle entre ses routes et les miennes. Avec le thé, on voyage en restant sur place… Et puis le thé touche tous les sens, c’est une boisson de partage, saine, à la variété de goûts infinie.

Comment faites vous votre sélection de thés? Combien de variétés proposez-vous ?

J’ai 5 fournisseurs extrêmement bien implantés dans les pays producteurs. Les mélanges eux, se font en Allemagne et en France. Les mélanges parfumés sont en fait faits pour les goûts européens, les asiatiques préférant les thés noirs, verts, blancs…purs, natures…On sent vraiment le passionné, l’enthousiaste, heureux de pouvoir partager son émerveillement quasi-enfantin et surtout intarissable autour du thé ; il jongle à ce moment précis avec les jolies boîtes cylindriques alignées derrière lui pour nous faire découvrir des parfums étonnants, des fragrances merveilleuses, des arômes puissants ou au contraire toute en délicatesse…On a les sens en éveil, l’odorat à l’affût, des images du bout du monde nous parviennent à chaque plongée olfactive aux abords des cylindres…

Depuis l’ouverture de la boutique, on a régulièrement étoffé notre gamme, on propose des nouveautés à partir d’octobre surtout, mais on a des coups de cœur toute l’année sinon. Aujourd’hui, on propose pas moins de 300 variétés de thés. On a commencé avec le thé vert, noir, blanc, puis une belle sélection d’Earl Grey, et ensuite les mélanges parfumés.

Quelle est votre spécialité ? Votre préféré ? Et dans le commerce ?

Ma spécialité ? La qualité !… Les thés blancs parfumés, et les Rooibos d’Afrique du Sud, des thés rouges sans théine, aux vertus anti-oxydantes par excellence. Leur superbe sélection d’accessoires à thé, de théières traditionnelles en fonte du Japon, d’objets et autres bibelots dédiés au thé méritent aussi le détour…

Je suis un « thé-olique » ! Comment dirai-je…j’en bois vraiment tout le temps, en variant les plaisirs…je suis assez ouvert, mais il est vrai qu’il y en a quelques uns que j’aime particulièrement :

  • le Yunnan Céleste, un thé noir aux arômes de fèves de cacao et miel (La Ferrari du thé !)
  • le Earl Grey Sébastopol, aux écorces d’oranges
  • le Sortilège, un thé blanc aux notes féminines, élégantes, d’abricot/passion/rose
  • le Temple Céleste, un thé vert fruité, fleuri, doux… Et le thé vert de Chine…en général

Les thés des supermarchés n’en sont pas, ne méritent pas l’« appellation » thé, c’est en général de la poussière de thé, point… Mais bon, il y a bien un thé du Palais des thés (son concurrent direct) que j’aime assez : le Blue of London, un Yunnan à la bergamote.

Quels sont les thés les plus demandés dans votre magasin ? Les vertus recherchées de certains…

Les 2/3 des clients demandent des mélanges parfumés, et le tiers restant…les noirs, les natures…les vrais quoi ?!! Il n’osait pas le dire…Oui, pour moi ceux-là sont des connaisseurs, élevés comme il se doit dans la plus pure tradition du thé ! Mais bon, je trouve aussi qu’à chaque moment de la journée correspond un thé : on commence par un thé nature, doux le matin, puis on corse la note au fil des heures… L’été on a aussi envie de choses plus rafraîchissantes, fruitées, fleuries…

J’aime bien l’idée du thé comme boisson de repas… un thé fumé pour accompagné un poisson par exemple…On y reviendra plus bas…

Quant aux vertus, si je commence ça risque d’être long, mais on vous propose dès ce week-end pile poil ! une petite carte qui reprendra tout cela de façon précise…les bienfaits, etc…

Pouvez-vous nous donner quelques conseils pour préparer et déguster le thé de la meilleure des façons ?

50% d’une préparation réussie réside dans le choix et la bonne température de l’eau que vous allez utiliser, c’est essentiel. Je conseille d’utiliser un filtre Brita, ou plus simple, de la Spa…pas d’eau du robinet, surtout à Bruxelles, où elle est très calcaire. Ne faites pas bouillir votre eau, ça enlèverait l’oxygène qu’elle contient… et puis respecter les durées d’infusion suivant les variétés de thé.

J’ai lu récemment dans un article à propos des vertus anti-oxydantes, bien-être etc…qu’une tasse de thé vert/jour équivaudrait à 7 verres de jus d’orange frais ! Ma recommandation perso : 4 tasses/jour !

Et juste un petit détail à propos du thé Matcha en poudre, très « tendance » dans la cuisine actuelle : dès que vous ouvrez la boîte, placez-la au frigo pour mieux la conserver.

Votre meilleur souvenir depuis que vous faites ce métier ?

C’est un quartier chic, touristique, il y a toujours quelques célébrités qui passent…Je n’ai pas vraiment de « meilleur souvenir », j’aime partager ma passion du thé…et faire découvrir ses bienfaits, ses vertus. Il y a un thé pour chacun… Allez, j’ai bien un truc pour les fêtards à vous suggérer : le thé « anti-gueule de bois », le Pu Ehr. Il combat le mauvais cholestérol, et a un effet brûle-graisses… mais il faut aimer le goût… terreux, avec un soupçon de relents de marée, un brin animal presque…Si le cœur vous en dit.

Un petit moment de plaisir gourmand rien qu’à vous ?

Prendre un jus de fruits frais pressés (poire/carotte/dattes/banane) après une bonne séance de natation… Vous voyez, j’ai des plaisirs simples ! Les meilleurs, on le sait tous…

Vous cuisinez ? Avez-vous des recettes autour du thé ?

Non…presque gêné de l’avouer… Mais j’ai un magnifique ouvrage à vous conseiller, vraiment une merveille : « Arômes et Saveurs du Monde » de Lydia Gautier, une agronome qui allie la science pure à l’histoire du thé. Les illustrations sont splendides, et les grandes familles de thé sont admirablement décrites. Il y a un parallèle assez logique et objectif finalement entre le vin et le thé, grandes boissons mondiales ; le thé et les parfums/cosmétiques, et last but not least quelques recettes de cuisine autour du thé, assorties de suggestions accords mets/thés… Un bijou ce livre… 

L’Univers du thé Rue Bodenbroeck 14 (Grand Sablon) 1000- Bruxelles 02 513 20 67 Ouvert du mardi au dimanche, de 11h à 18h30

www.universduthe.be

 

Leave your vote

300 points

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE