Sweet table

LA TOMATE

« …légume très timide- rougit en prenant des formes ». Maxime Allain

Mon 1er est le « légume-fruit » le plus cultivé au monde, tomate cerise - dossier - la tomate
mon 2e est aussi bon cru que cuit,
mon 3e est une mine de bienfaits nutritionnels,
mon 4e est au top de sa forme et de sa saveur pendant tout l’été.
Mon tout est…la TOMATE.

tomate cerise FICHE D’IDENTITE :

Elle est issue de la famille des solanacées.

C’est vers 1598, au Pérou et au Mexique, que l’on découvrit des plants de tomates jaunes et rouges poussant à l’état sauvage.

La pleine saison s’étale de Juillet à Octobre.

tomate cerise - dossier - la tomateEn fonction de sa variété (pas moins de 250 répertoriées à travers le monde), sa couleur change : blanche, jaune, noire, violette, orange, et même zébrée… sa forme et sa taille également : cerise, allongée, cocktail, en grappe, côtelée…

Après la pomme de terre, c’est le légume (fruit) le plus consommé.

Elle a sa propre fête, le 3e dimanche d’Août à Saint-Denis-de-Jouhet.

Des mensurations de rêves : 15 calories aux 100g, plus de 90% d’eau, riche en potassium, et vitamines A,C et E.
Arme secrète : le lycopène, pigment responsable de son ton rouge, et petites molécules magiques qui permettent de réduire l’effet néfaste des radicaux libres sur nos cellules.


Rumeur : de l’italien pomodoro (pomme d’or), elle fut surnommée pomme d’amour au XVIe siècle, à cause de sa couleur rouge passion. On lui prêtait alors des vertus aphrodisiaques…


Mythe : issue de la même famille que la mandragore et la belladone, elle a longtemps été considérée comme toxique. Les Anglo-Saxons recommandaient alors de la faire bouillir 3 heures avant de la consommer !

tomate cerise BIEN LES CHOISIR ET LES CONSERVER :

tomate cerise - dossier - la tomateOn a tendance à l’oublier, mais la tomate est un fruit, eh oui ! Et un fruit fragile, qui n’aime pas les pérégrinations. Elle redoute voyages en tout genre et changements de température, qui tuent ses arômes.

Il est donc préférable d’acheter vos tomates au fur et à mesure de vos besoins, mais mûres à point.

Vérifiez le petit calice, l’étoile à 5 pétales, d’une belle couleur vert foncé et brillant, frais, et un pédoncule turgescent.
La peau du fruit doit être lisse, sans crevasses.

A l’exception des tomates dites « de jardin », la couleur est généralement uniforme. Si elle ne l’est pas, vous pouvez les laisser mûrir à température ambiante quelques jours, sur le rebord d’un balcon, mais surtout pas au réfrigérateur !


tomate cerise QUELQUES ASTUCES :

tomate cerise - dossier - la tomate-Si votre estomac supporte mal l’acidité de la tomate cuite, ajoutez en fin de cuisson, une cuillérée à café de sucre en poudre dans vos préparations.

-Pour les peler : avec un couteau pointu, dessiner une croix à la base des tomates. Plongez-les ensuite quelques secondes dans l’eau bouillante à l’aide d’une écumoire, puis rafraîchissez-les. La peau se retire alors très facilement.

-Pour les épépiner : retirez un cône de chair autour du pédoncule. Retournez la tomate et pressez-la doucement, de manière à la vider de ses pépins.

-Quand la tomate est bien mûre, juteuse et parfumée, mangez-la à la croque-au-sel tout simplement, et/ou avec un filet d’huile d’olive…

UNE RECETTE :

recette TARTE FINE EXPRESS TOMATE-BASILIC

Visitez notre boutique en ligne...
NOUS CONTACTER